Au printemps 1945, les troupes américaines et soviétiques se rapprochaient inexorablement, détruisant ce qui restait du Troisième Reich dans des directions opposées. Mai 1974. Le régime stalinien déporta des populations entières de minorités jugées potentiellement déloyales[57]. Baïonnette M5 et M5A1 La baïonnette M5 était employée avec le Garand M1 , elle possédait une poignée fusiforme avec des plaquettes en matière plastique noire finement quadrillée. Les, Les pertes civiles regroupent les victimes des, Les pertes soviétiques dans ses frontières d'après-guerre sont de 26,6 millions (13,5 % sur une population totale de 196,7 millions), Les pertes polonaises dans ses frontières d'après-guerre sont de 3,6 millions (15,8 % sur une population totale de 23,3 millions), Les pertes roumaines dans ses frontières d'après-guerre sont de 500 000 (2,5 % sur une population totale de 15,9 millions), Les pertes tchécoslovaques dans ses frontières d'après-guerre sont de 250 000 (1,9 % sur une population totale de 14,6 millions), Source pour les populations de Pologne, de Roumanie et des Pays baltes - Société des Nations Yearbook 1942-1944. La distinction entre les pertes civiles et militaires causées directement par les combats et les dommages collatéraux n'est pas toujours très claire. Publié : 31 Août 2007 15:56 . Environ 120 000 civils périrent à cause de ces deux explosions. Les notes de bas de page donnent une analyse plus détaillée du nombre de victimes et leurs sources. Quelle est la durée « normale » d’un rapport sexuel . La Seconde Guerre mondiale a été très meurtrière et Neil Halloran a décidé de réaliser une vidéo incroyable qui dévoile toutes les pertes humaines. En réalité, il y eut 10 000 morts dont un nombre inconnu de civils, « les dévastations et les souffrances en Chine ont été si grandes que finalement il est nécessaire de parler d'un nombre incertain de 'millions' de morts. Pourquoi les Afro-Américains n’étaient-ils pas au front durant la Seconde Guerre mondiale ? En 1978, sous Léonide Brejnev, 18 millions de morts sont évoqués. Faces cachées de la seconde guerre mondiale. Les pertes américaines se chiffrèrent à 19.000 morts et près de 60.000 blessés en près de six semaines. Okinawa, dans le sud-ouest du Japon, fut le théâtre de l'une des plus meurtrières batailles de la Seconde Guerre mondiale, qui fit 200 000 morts. Le nombre de 15,9 millions de morts civiles inclut les 3 et 4 millions de morts causées par les famines et les maladies associées à la guerre dans les régions intérieures non occupées par l'Allemagne nazie. Un phénomène astronomique incroyable va se produire pour la première fois depuis le Moyen Âge ! Les sources russes avancent que 580 589 prisonniers de guerre de l'Axe périrent dans les camps soviétiques. Pertes humaines seconde guerre mondiale. Combien de pertes américaines durant la 2nde guerre mondiale ? Selon l'historien Michael Haynes, il y eut 1 187 783 victimes entre 1939 et 1945 dont 46 350 exécutions judiciaires, 718 804 morts au goulag et 422 629 dans les prisons et les colonies pénitentiaires[60]. Il est certainement raisonnable d'envisager environ 10 millions de morts chinoises, un total uniquement dépassé par l'Union soviétique, « les informations sur les morts coréennes sous l'occupation japonaise sont difficiles à obtenir. Sur ce nombre 7 800 avaient été arrêtés, 6 000 avaient été déportés, 5 000 avaient été évacués, 1 100 ont disparu et 14 000 réquisitionnés comme main d'œuvre forcée. 1982, Pieter Lagrou, « Bilan chiffré de la Seconde Guerre mondiale », dans. En 2005, l'historien Tadeusz Piotrowski avança que 350 000 Polonais avaient été tués par les Soviétiques[70]. Les tableaux suivants détaillent les pertes de chaque pays. Le tableau suivant présente le nombre de tués pour chaque pays avec sa population d'avant-guerre pour montrer l'impact relatif de ces pertes. Les pertes civiles regroupent les victimes des bombardements stratégiques, de la Shoah, des crimes de guerre japonais, des transferts de population en Union soviétique, des autres crimes de guerre et des morts dues aux famines et aux maladies liées à la guerre. Trois jours plus tard, les États-Unis larguèrent une seconde bombe sur la ville de Nagasaki. Population en 1939 - Source : Population Statistics. « En fait, Staline connaissait d’autres données statistiques : 15 millions de victimes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Rosefielde affirme que les données des archives soviétiques sont incomplètes ; il indique par exemple qu'elles n'incluent pas les 22 000 victimes du massacre de Katyn[65]. Cliquez ici pour vous connecter et mettre de côté vos articles. Mentally and Physically Handicapped: Victims of the Nazi Era, Bundesarchiv: Euthanasie-Verbrechen 1939 - 1945, Poland World War II casualties (in thousands), U.S. National Archives Casualties from World War II, Militaires décédés durant le conflit (1939-1945), The US Strategic bombing survey Report # 55, http://projectinposterum.org/docs/poland_WWII_casualties.htm, Pertes humaines pendant la Seconde Guerre mondiale, Pertes humaines de la Première Guerre mondiale, Pertes humaines américaines lors des guerres impliquant les États-Unis, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Pertes_humaines_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale&oldid=178502728, Pages avec des arguments non numériques dans formatnum, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Portail:Seconde Guerre mondiale/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Sources : voir notes de bas de page pour l'Allemagne et l'Autriche, Prisonniers de guerre morts après la capitulation, Conscrits non encore enrôlés (voir note ci-dessous), Civils dans les camps de prisonniers de guerre (voir note ci-dessous). Les pertes militaires incluent les morts au combat et les disparus ainsi que les pertes liées aux accidents, aux maladies et aux décès en captivité. L'annuaire statistique de la République fédérale allemande de 1960 publie sur deux pages, les principaux états de pertes enregistrées au cours de la dernière guerre par l'Allemagne. Sur les 130 895 civils occidentaux internés par les Japonais, 14 657 moururent de faim et de maladie, Entre 380 000 et 390 000 personnes furent déportées des territoires annexés en 1940 et 1941 dont 309 000 à 312 000 Polonais, 22 842 Moldaves, 17 500 Lituaniens, 17 000 Lettons et 6 000 Estoniens, Environ 2,3 millions de citoyens soviétiques appartenant à des minorités ethniques furent déportés durant la, Un total de 2 230 500 personnes habitaient dans les implantations spéciales en octobre 1945 et les archives indiquent que 309 100 morts furent enregistrées dans ces zones entre 1941 et 1948, Décomposition des pertes militaires : 2 303 320 tués au combat, 500 165 morts de leurs blessures ou à la suite d'accidents ou de maladies, 2 007 571 disparus au combat ou introuvables après la guerre, 25 000 suicides, 12 000 inconnus et 11 000 condamnés à mort en cour martiale, Il y eut 459 475 prisonniers de guerre allemands morts en détention, 77 000 sous contrôle des Alliés occidentaux et 363 000 sous contrôle soviétique. Toutes les tendances ont une histoire. Depuis, les chiffres ne cessent d'évoluer. Depuis la chute de l'URSS, les historiens polonais ont pu accéder aux archives soviétiques relatives à l'occupation de la Pologne[68]. Présentation du Programme d’identification des pertes militaires et des restes qui font l’objet d’enquêtes. by Konrad Adenauer. Les combats de la Seconde Guerre mondiale n’ont épargné que les pays neutres. Je viens de trouver un scellé en plomb de la seconde guerre mondiale que je pense américain avec des marquages et un nom C.Stouffle Et Moseile , je pense au département ,mais en Anglais D'après Marc NOUSCHI, Bilan de la Seconde Guerre mondiale, Le Seuil, 1996. Détail par pays : Allemagne 381 067, Japon 62 069, Hongrie 54 755, Roumanie 54 612, Italie 27 683 et Finlande 403[76]. Les tableaux suivants détaillent les pertes de chaque pays. La dernière modification de cette page a été faite le 6 janvier 2021 à 19:25. Page 1 sur 1 [ 11 message(s) ] Sujet précédent | Sujet suivant : Auteur Message ; Pouzet Sujet du message : La répartition des pertes américaines suivant les fronts. En 1983, pendant la brève présidence de Youri Andropov, 19 millions de morts étaient évoqués. La Seconde Guerre mondiale (1939-1945) était un conflit armé à grande échelle, largement dérivé de la Première Guerre mondiale (1914-1919). Les pertes humaines américaines sont moins importantes que celles d'autres pays belligérants : 292 000 morts dans les combats de la Seconde Guerre mondiale, 114 000 pour d'autres causes [28]. Ces territoires incluaient l'ouest de l'Ukraine, l'ouest de la Biélorussie et la. Voir plus » Pertes humaines de la Première Guerre mondiale. L'estimation du nombre de tués lors d'une guerre est un sujet controversé et les historiens avancent souvent plusieurs estimations différentes sur le nombre de victimes de la Seconde Guerre mondiale[4]. L'article présente, dans le contexte de l'après seconde guerre mondiale, un aperçu condensé portant sur les changements épistémologiques qu'ont connu les sciences sociales en général et la sociologie américaine en particulier. With an introd. Les pertes militaires s'évaluent entre 22 et 25 millions, dont 5 millions de prisonniers de guerre morts en captivité[3]. Le nombre de morts dans les camps de travail (goulag) fut accru par la surpopulation du temps de guerre et les pénuries de nourriture[56]. Après 1945, la famine était très visible en certaines zones de l'URSS, dans les Balkans, et même dans l'Europe occidentale, sans oublier l'Asie. L'étude démographique de Rosenfielde suggère qu'il y eut 2 183 000 morts supplémentaires en 1939-1940 et 5 458 000 entre 1941 et 1945[66]. Finalement, 1 103 000 prisonniers seraient morts. Bonn 1989, Statistisches Jahrbuch für die Bundesrepublik Deutschland 1960, Page 78. Les statistiques ne donnent pas le chiffre du nombre des morts après septembre 1945, (et après mai 1945 pour l'Europe) sans aucun doute élevé : un grand nombre de soldats grièvement blessés décédèrent, ainsi qu'un grand nombre de déportés rescapés, qui moururent des conséquences de mauvais traitements, de privations diverses, etc. Le bilan humain est dramatique : entre 50 et 60 millions de morts, plusieurs millions de blessés, 30 millions d’Européens déplacés en raison des changements de frontières, surtout en Europe orientale. Index du forum » XXe siècle » Seconde Guerre mondiale. Le transfert des territoires orientaux polonais à l'URSS eut formellement lieu en août 1945. Les civils ont totalisé 40 à 52 millions de morts, dont 13 à 20 millions de maladie ou de famine du fait de la guerre. Après la réoccupation par l'URSS, 5 000 Estoniens périrent dans les prisons soviétiques entre 1944 et 1945[71]. L'historien Raul Hilberg donne le chiffre de 3 millions de morts juifs dans les camps de la mort[21]. De nombreux recrues étaient motivées par le retour à la vie civile, tandis que d’autres ont été involontairement séparées. Durant la Seconde Guerre mondiale, l'Union soviétique déporta de nombreuses populations jugées potentiellement déloyales dans des implantations spéciales. Ce conflit fut le plus coûteux en vies humaines de toute l'histoire de l'humanité. Presse - und Informationsamt. Source : The Columbia Guide to the Holocaust[22]. « et dépasse très certainement celui des victimes juives, « les Japonais ont massacré jusqu'à 30 millions de Philippins, de Malais, de Vietnamiens, de Cambodgiens, d'Indonésiens et de Birmans dont au moins 23 millions étaient d'origine, « Durant cette période, 2 700 Autrichiens ont été exécutés et plus de 16 000 citoyens ont été assassinés dans les camps de concentration. La Shoah est le terme généralement employé pour désigner le génocide d'environ six millions de Juifs européens durant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, la population s'élève à 140 millions d'habitants [29]. Comment éviter la buée sur les lunettes avec le masque ? La guerre a fait baisser le chômage par la mobilisation de millions d'Américains. L’Union soviétique par pertes et profits . Au cours des deux époques, la taille des forces armées américaines a été considérablement réduite. De la seconde guerre mondiale à Juliette Armanet, les godillots montent d’un cran. Ce nombre figurait dans un rapport qui lui avait été remis au début de l’année 1946 par la commission présidée par le président du Comité de planification de l’État, Nikolaï Voznessenski », note le professeur Viktor Zemskov de l’Institut d’histoire de la Russie. Après la Seconde Guerre mondiale, de nombreux militaires qui auraient pu être expulsés par le RIF (réduction en vigueur) ont eu […] Aussi, il ne faut pas négliger les conséquences psychologiques, très importantes, avec un grand nombre de personnes traumatisées, souvent pour plusieurs générations. Les Afro-Américains ont-ils combattu lors de la Grande Guerre ? Quelque 16 000 Autrichiens sont morts en prison et plus de 67 000 Juifs autrichiens ont été déportés dans les camps de la mort. En 1945, la population s'élève à 140 millions d'habitants [29]. Bericht des Bundesarchivs vom 28. Commissariato generale C.G.V. Les chiffres donnés ci-dessous n'incluent pas les exécutions, les déportations dans les camps de travail du goulag, les conscriptions dans l'Armée rouge ou les déportations ayant eu lieu après la guerre. 185 924 soldats furent tués sur le théâtre d'opérations Europe-Atlantique et 106 207 le furent sur le théâtre d'opération Asie-Pacifique. Le Japon capitula le 14 août 1945 et les forces américaines occupèrent l'archipel. 2 016 000 prisonniers survécurent à la guerre dont 180 000 qui ont probablement émigré dans d'autres pays ; 939 700 furent réenrolés dans l'armée lors de la progression de l'Armée rouge. 1 526 000 Polonais furent transférés en Pologne et 518 000 Ukrainiens et Biélorusses furent transférés en URSS à la fin de la guerre. La Seconde Guerre mondiale fut le conflit le plus meurtrier de l'Histoire avec plus de 60 millions de morts soit 2,5 % de la population mondiale. Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts. • Pertes humaines pendant la Seconde Guerre mondiale, sur Wikimedia Commons Ces données font cependant l'objet de nombreux débats ; John Arch Getty et Stephen Wheatcroft avancent que les archives documentent précisément les victimes du goulag sous la période stalinienne[58],[61]. Louisiana State University's statistical summary of major American wars; Washington Post database of all U.S. service-member casualties; CNN list of U.S. 9/1, Germany reports. Lorsque Chamberlain retarde la guerre e… Mais les recherches originales qui nourrissent cette mise au point dressent un tout autre tableau de l’URSS dans la seconde guerre mondiale. Certains historiens occidentaux estiment néanmoins que le total se trouverait entre 1,7 et 2,3 millions[77]. Ministero della Difesa - Edizioni 1986, Sivard, Ruth Leger World Military and Social Expenditures 1985, [Poland World War II casualties (in thousands), Nürnberg Document No. Avec cette définition, le nombre total des victimes de la Shoah se trouve entre 11 et 17 millions[27]. Au début de la guerre, le premier ministre Mackenzie Kingappuie chaudement la politique d'apaisement du premier ministre britannique, Neville Chamberlain, à l'endroit du führer allemand, Adolf Hitler.