Quant au personnage central, Alice, on s'interroge sur le coup de foudre intellectuel (et quasi-paternel) dont elle est l'objet de la part du maire - Anaïs Demoustier n'ayant rien pour susciter l'enthousiasme, ni au physique, ni dans le jeu..... Avec Avec un peu plus de moyens, on aurait pu faire beaucoup mieux. très bien interprétée par Anais Demoustier, personnage un peu falot, trimballant beaucoup Le maire socialiste de Lyon est au bout du rouleau (toute ressemblance avec Gérard Collomb...), à court d’idées neuves. Lire ses 30 critiques, Suivre son activité Alice et le maire n'a cependant que peu à voir avec L'exercice de l'Etat du dernier cité et encore moins avec son premier et excellent long-métrage, Le grand jeu. Aussi, j'ai trouvé ce maire très bien, un maire comme j'aimerais justement avoir pour ma ville : sobre, pas corrompu, ouvert, juste, humain, bref l'idéal. Et l'on ne peut même pas se consoler avec un Luchini, proche lui aussi de l'épisodique, et peu convaincant, au global. Sébastien Lifshitz, Avec ", La Ch’tite famille - Valérie Bonneton "C’est un film qui ressemble à Dany", Quatre choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Audrey Hepburn, Thomas N'Gijol et Fabrice Éboué reviennent sur le succès de Case Départ. C’est même l’un des rares cinéastes français, avec Pierre Schoeller, à s’aventurer sur le terrain glissant du drame politique où tout avance à coups de dialogues complexes dans des lieux officiels, sous les ors de la République. C'est un état des lieux politique d’une rare intelligence. Vincent Lindon, François Damiens, Contact | Le parti pris du réalisateur fait situer la réflexion à gauche mais elle aurait pu tout aussi bien être à droite. 46 abonnés Le monde de la politique fait souvent peur pour ça et rares sont ceux qui osent s’y aventurer en profondeur. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com. Revue de presse | Et si on arrêtait de dire qu'il n'y a rien au cinéma ? Politique de cookies | Le film est long et plat... Même si l'histoire semble improbable, à la limite du comte, elle touche à l'essentiel, vise juste par ses dialogues remarquables. En jouant habilement sur une attraction possible entre les deux personnages, le cinéaste fait s’engouffrer un vent de romanesque qui les humanise et rend leurs objectifs plus palpables, leurs désaccords plus mélodramatiques. encore quelques scènes inutiles de fumeurs. Par ailleurs, A. Demoustier est vraiment charmante à voir, elle est toujours aussi gracieuse, belle et fine et c'est agréable de voir un film avec elle. Un tres bon role pour Fabrice Luchini car il peut etre theatral dans ce role politique. Très décevant. Laëtitia ou comment réussir l'adaptation d'un fait divers sordide (critique), Pirates des Caraïbes : la bonne surprise de 2003 [critique], Tucker, un beau Coppola oublié, à (re)voir sur Arte, La fin originale de Blade Runner 2049 était bien plus sombre, Total Recall : le commentaire audio pour les nuls par Schwarzy, Diego Maradona : Droit au but ! To see this page as it is meant to appear please use a Javascript enabled browser. Seulement voilà, ce sont précisément ces échanges entre Alice et le maire qui captivent, le reste semblant bien pâle en comparaison, faute d'approfondissement, que cela soit autour du personnel de la municipalité ou de la vie privée de la jeune femme, certaines autres pistes narratives restant par ailleurs en jachère. Lire ses 23 critiques, Suivre son activité Rythme lent, on s'ennuie beaucoup (comme le personnage de Luchini dans le film). Les films à l'affiche dans vos salles favorites privilégiant l'intelligence et la réflexion, à l'opposé de toutes les séries américaines Trailer de Sound of Metal : Riz Ahmed joue un batteur qui perd l’audition, Paul Schrader : "First Reformed est l’aboutissement de ma carrière", Justice League : le budget du Snyder Cut explose, Le Père de la Mariée va avoir droit à son remake, Fast & Furious 6 : la vérité sur la résurrection de Michelle Rodriguez, The Nest : Carrie Coon et Jude Law se déchirent [trailer], Quatre mariages et un enterrement : Richard Curtis préférait Alan Rickman à Hugh Grant, Philippe Lacheau est un super-héros malgré lui (photo), Le président de MK2 dénonce la "trahison" des studios, Aaron Sorkin : "Mank est à couper le souffle", Netflix s'offre le prochain Antoine Fuqua avec Jake Gyllenhaal, Ron Howard réalisateur du biopic du pianiste chinois Lang Lang, Jacques Audiard tourne Les Olympiades, co-écrit par Céline Sciamma, Tilda Swinton déclare sa flamme à Bong Joon-ho, Nouveau trailer pour Les Sept de Chicago, le film Netflix d'Aaron Sorkin, Guillaume Canet : "Je ne fais pas des films pour casser mon image", Le Discours : premier teaser de l’adaptation du roman de Fabcaro, The Suicide Squad : une série spin-off avec John Cena. 28 abonnés Percutant. Conseiller politique moi-meme, j’ai beaucoup apprecie le realisme, le script, le jeu des acteurs principaux mais aussi des autres. [Critique], Zoom sur les héroïnes "badass" de Black Panther, Prometheus, entre Alien et Blade Runner [critique], Chouchou : La métamorphose de Gad Elmaleh, Blade Runner 2049 est Le Parrain 2 de la science-fiction [critique], L'Ivresse du pouvoir : Isabelle Huppert est excellente en coupeuses de têtes [critique], Paul Verhoeven : "Mon Total Recall était ringard ? Actuel. Même s'il manque un peu de coffre, ce film est réussi et surtout très intéressant. C’est le cas avec Alice et le Maire où le truculent comédien est associé à la douce Anaïs Demoustier pour un film à cheval entre le drame et la comédie dramatique, ni vraiment ni vraiment l’autre, mais dans tous les cas une fable intelligente sur la politique moderne. 1033 abonnés Good time : le After Hours des frères Safdie, Ahmed Dramé - Les Héritiers : "Xavier Dolan est le cinéaste qui m’inspire le plus", Pentagon papers : Bonne presse [Critique], Olivier Megaton : "Zoe Saldana est sublime. Alice est une intellectuelle et il y a là, dans le regard du film, un don et une malédiction. Et Alice et le Maire d’être une production étonnante dans le paysage cinématographique actuel. 2 abonnés This page is having a slideshow that uses Javascript. On peut rigoler, mais « Alice et le Maire » est très loin des réalités. En pleine crise quasi-existentielle (alors qu'il ne sait faire que de la politique, il est las du milieu formaté qui est le sien depuis 30 ans), il se prend d'emblée d'affection pour la jeune femme, et en fait sa conseillère privilégiée - ce qui excite aussitôt nombre de jalousies dans le sérail. Qui sommes-nous | Il est bien question de la pratique du pouvoir dans Alice et le maire mais le sujet est surtout celui de la relation entre un vieil édile fatigué et en panne d'idées qui se régénère au contact d'une jeune femme plutôt versée dans la philosophie. Les acteurs sont corrects sans être géniaux. Jeux d'Influence : la saison 2 avant les élections présidentielles ? Préférences cookies | Comment rendre ça spectaculaire tout en préservant une foi authentique dans ce qu’il veut raconter, à savoir comprendre et décrypter le fossé qui se creuse entre les élus et le peuple, entre l’approche technocratique et les attentes des simples électeurs ? Audacieux, Pariser y va franchement, quitte à prendre le risque de se couper de la frange populaire du public. Il recrute Alice, jouée par Anaïs Demoustier, pour lui trouver des idées. Belles intentions, mais ça manque 5 abonnés Alice et le Maire. Je ne conseille pas. Score cumulé ; Site Note; Allociné ... (Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier), Alice et le Maire se révèle assez vite ennuyeux [7]. Un acteur de The Witcher obligé de quitter la série à cause du COVID, Alan Arkin quitte La Méthode Kominsky juste avant la saison 3, Samuel Labarthe fera ses adieux aux Petits Meurtres le 16 octobre, La saison 5 de This is Us commencera deux semaines plus tôt, Helstrom : nouveau trailer et nouvelles images pour la série Marvel, Marvel a relancé le tournage de Loki pour Disney +, Amazon dévoile la bande-annonce de Truth Seekers, avec la date, Game of Thrones : pourquoi Lady Cœurdepierre n'est jamais apparue, Kit Harington ne veut plus jouer les héros, Nouveau trailer et nouvelles images pour The Haunting of Bly Manor, Barbares : le péplum germanique de Netflix dévoile son beau trailer, Tout le monde déteste Chris a 15 ans : Tyler James Williams se souvient, Ghost, le spin-off de Power, déjà renouvelée pour une saison 2, Ben Stiller et Patricia Arquette vont refaire équipe pour une série Apple, Liv Tyler quitte Lone Star, le spin-off de 9-1-1, à cause du COVID-19, Tony Gilroy s'en va, changement de réal pour la série Cassian Andor, La Flamme de Jonathan Cohen brûlera sur Canal + dès le 12 octobre, Le spin-off House of the Dragon devrait sortir en 2022 sur HBO, Supergirl s'arrête : la saison 6 sera la dernière, Quand Diana Rigg n'en faisait qu'à sa tête sur le tournage de GOT, Le festival CanneSéries 2020 invite Séries Mania et La Rochelle, Ryan Philippe de retour dans la bande-annonce de Big Sky, La saison 18 de NCIS débutera avec un retour dans le temps, Première n°511 : Albert Dupontel, Charlie Kaufman, David Cronenberg…, Euphoria : un épisode "spécial COVID" avant la saison 2, tournée en 2021, Les familles de Fais pas ci, fais pas ça de retour pour un épisode spécial, Succession : le tournage de la saison 3 prévu pour cet automne, Tom Cruise est planant dans Barry Seal [critique], On the Rocks, de Sofia Coppola, sortira directement sur Apple TV+. Heureusement, il reste encore quelque chose du grand Luchini, un talent qui ne demande qu’un bon script pour s’exprimer. le 01/10/2019 à 11:00 par Christophe Narbonne. Kiki Kirin, Haru Kuroki, Mikako Tabe, Avec 10 abonnés Diversion : Margot Robbie et Will Smith n'étaient pas les premiers choix des réalisateurs, The Town : Ben Affleck a eu l’idée de cette scène culte en prison, Regardez Aucun regret, le court-métrage d'Emmanuel Mouret, Une série adaptée de Rashômon de Kurosawa en développement, Pourquoi Benjamin Gates 3 n'a jamais vu le jour, Bande-annonce de The Singing Club avec Kristin Scott Thomas, Bande-annonce émouvante d’Aline, nouveau film de Valérie Lemercier, Sur le chemin de la rédemption de Paul Schrader est sur Netflix [critique], Tom Hanks a payé lui-même le tournage d'une scène de Forrest Gump. Accueil critique. La population peut-elle encore attendre quelque chose de ses dirigeants ? Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines France: 700 885 entrées [8] 23 décembre 2019: 12 Total mondial 5 217 467 $ - - Distinctions Récompenses. 4 abonnés Dans la lignée des meilleurs films du genre (Quai d’Orsay, L’exercice de l’Etat), Pariser plonge dans les arcanes du pouvoir avec un regard incisif et déploie une formidable interrogation sur l’opposition entre idéalisme et réalisme en politique, ou comment le premier est étouffé par le second. Ce sont quelques-unes des questions que soulève Alice et le Maire tout en essayant d’apporter des pistes de réflexion à travers un drame plutôt amer, certes teinté de subtils éléments comiques moqueurs, mais globalement dirigé par une certaine mélancolie pas loin du fatalisme. A voir sans aucune reserve. Antoine de Maximy, Alice Pol, Max Boublil, De Friends : celle qui jouait Carol aurait dû jouer Rachel ! Alice et le Maire, un film de Nicolas Pariser | Synopsis : Le maire de Lyon, Paul Théraneau, va mal. Si vous êtes insomniaque, alors allez-y ; C'est soporifique à souhait. Vu en avant-première le 22 aout. semblent finalement perdus dans ce scénario quelque peu décousu. Lire ses 160 critiques, Suivre son activité Les séances dans les cinémas les plus proches Ils auraient pu être plus digestes soutenus par de la musique mais la bande son est presque inexistante. Après trente ans de vie politique, il se sent complètement vide. Sherlock Holmes par le producteur de L’arme Fatale, ça donne quoi ? Lire sa critique, Suivre son activité 3 abonnés Nicolas Pariser décortique les mécanismes de la politique actuelle avec intelligence. 2 abonnés On attendait beaucoup mieux du réalisateur du Grand jeu même si ce deuxième film n'a rien d'indigne. The French Dispatch : le film de Wes Anderson au festival de Cannes 2021 ? J'ai apprécié ce film très juste et délicat. Démineurs : le film de Kathryn Bigelow qui a divisé la rédaction, Le réalisateur d’American History X prépare African History Y, On sait qui jouera Hawkman dans Black Adam face à Dwayne Johnson, Avatar 2 : James Cameron annonce que le film est tourné "à 100%", M. Night Shyamalan dévoile son nouveau film, tiré d'une BD française, Trois choses à savoir sur… Des hommes et des Dieux, John Boyega et Will Poulter racontent le tournage de Detroit, Will Smith évoque son alchimie avec Margot Robbie dans Diversion : "Les opposés s'attirent", Anne Hathaway vous présente son Nouveau Stagiaire : Robert De Niro, Samuel L. Jackson jouera Nick Fury dans une nouvelle série Marvel, Arsène Lupin avec Omar Sy : Le teaser de la série Netflix fait le lien avec l'oeuvre originale, Kathryn Bigelow : “Avec Detroit, je veux éveiller les consciences”.