», « il y a probablement une touche d’Orwell lui-même dans le scepticisme intemporel de cette créature », There is perhaps a touch of Orwell himself in this creature's timeless skepticism, « d’après Benjamin, son âne geignard dans, after his grumbling donkey Benjamin, in Animal Farm, « Benjamin est essentiellement égoïste, représentant une vision de la nature humaine qui est apolitique et qui peut donc difficilement être la voix d’Orwell dans le livre, comme certains lecteurs le prétendent. Il représente le président américain Roosevelt. Lubie (Mollie) est une jument préférant le luxe à la liberté. Aucun animal ne tuera un autre animal sans raison valable. L'histoire se passe dans une ferme d'Angleterre. Les commandements modifiés sont les suivants (les changements étant indiqués en caractères gras) : 4. Mr Jones en est le propriétaire. Par chance, la révolution a lieu plus tôt et plus facilement qu'espéré. Le corbeau Moïse suit Mme Jones dans sa fuite . L'épisode N° 27 de la première série de la. ». Le moulin est enfin terminé. 2) Les personnages sont Jones, le fermier, et les animaux de la ferme, qui sont, comme dans les contes, doués de parole. Orwell, plutôt que critiquer directement Staline et les soviétiques, a préféré transposer la situation dans une ferme, avec des animaux comme principaux acteurs, ce qui lui permet de simplifier l'histoire compliquée de la Russie soviétique. George Orwell s'est inspiré de l'histoire de l'URSS pour composer ses personnages de La Ferme des animaux. En outre, le corbeau Moïse revient après des années d'absence. - La ferme des animaux, La Ferme des Animaux (George Orwell) : personnages principaux. Très rapidement, les cochons forment une élite et sont amenés à prendre le pouvoir, asservissant les autres animaux. Certaines portions de nourriture, notamment des pommes, sont détournées au profit des cochons qui commencent à bénéficier d'un traitement différent de celui des autres animaux, jouant sur leur régime alimentaire (au contraire des autres animaux, les suidés ont un régime omnivore). ), Critique de Loïc Blavier sur Tortillapolis.com, George Orwell, « lettre à Dwight Macdonald, 5 décembre 1946 », dans, Qu'Orwell était d'abord allé voir le secrétaire général du Parti communiste anglais, qui le jugea, « Elle se caractérisa par sa forte hostilité à l'égard du stalinisme et elle devint le lieu d'expression d'une sorte de trotskisme littéraire : elle afficha une vive sympathie pour les idées de Trotski mais évita tout lien organisationnel ». Chapitre 8. Biographie de Georges Orwell. ». La ferme des animaux est un court récit de George Orwell qui raconte la révolte d'animaux contre un fermier et la nouvelle vie en autonomie qu'ils instaurent. Les humains s'inquiètent de cette épidémie contestataire. ils peuvent mettre fin à cette injustice: Sage leur décrit un monde débarrassé d'humains et leur laisse entrevoir les nombreux avantages dont les animaux pourraient alors profiter - par exemple, travailler dignement et non plus comme des esclaves, avoir des loisirs, vivre plus longtemps, profiter d'une retraite, pouvoir se nourrir à sa faim et nombre d'autres avantages. Il est une combinaison de Karl Marx et de Lénine, en ce sens que c'est ce personnage qui imagine les principes de la révolution et que sa dépouille sera offerte à la vénération du public Il accuse plusieurs animaux de la ferme de trahison et ordonne leur exécution. Un peu plus tard, son amie l'autre jument, Douce, trouve du sucre et des rubans cachés sous la paille de son box. À l'origine, George Orwell avait écrit une préface dénonçant l'autocensure pratiquée au Royaume-Uni, qui supprimait toute critique de l'Union Soviétique, son alliée pendant la Seconde Guerre mondiale. Pourtant le voici le suzerain de tous les animaux. Les animaux sont surpris quand Napoléon annonce que le moulin contre lequel il s'est montré si hostile sera finalement construit. Bien que la première édition ait prévu cette préface, elle ne fut pas incluse[5]. Ensemble d'animaux de ferme et d'oiseaux dans un style plat branché. Critique La Ferme des animaux un film de John Halas et Joy, source:critikat.com Nous pouvons aussi observer le personnage de Napoléon qui prend le, source:pinterest.es J'ai limité à des films d'action, même si certains de ces films sont vraiment cool. La Ferme des animaux (Animal Farm) est un roman de George Orwell publié en 1945 (en 1947 pour la traduction en français), décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les hommes, à la suite de la négligence de ceux-ci à leur encontre. « Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochon, et de nouveau du cochon à l’homme ; mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre. Ce maître, devenu tout puissant avec l'aide des chiens et des autres cochons, continue à leur faire miroiter le même espoir, mais leur fixe un objectif inaccessible tout en leur promettant sans cesse une vie meilleure afin de les maintenir dans cette utopie. Quatre jeunes gorets commencent à protester mais se taisent quand les chiens se mettent à grogner. La Ferme des animaux est un roman de George Orwell publié en 1945 (cours de francais). ». Les animaux, même Malabar, sont désemparés. Benjamin, lui, reste le même, et bien qu'on lui demande si la vie n'est pas mieux depuis l'expulsion de Jones, Benjamin prétexte que leur vie restera toujours la même et reste neutre quant au conflit entre Boule de Neige et Napoléon. Malabar énonce une nouvelle maxime "Napoléon ne se trompe jamais", symbolisant ainsi sa confiance inaliénable dans le nouveau chef. Deux pattes, non! Moïse est le symbole de la religion, “l’opium du peuple” qui, selon Karl Marx, dissuade les plus opprimés de se révolter. Finalement, alors que l'auguste assemblée humaine et porcine réunie dans l'ancienne maison des Jones se jurait coopération et amitié, la minute suivante une querelle éclate entre les hommes et les cochons de Napoléon devenus de plus en plus gras - au motif d'une tricherie aux cartes. Boule de Neige et Malabar sont décorés pour leur bravoure et le mouton reçoit des funérailles solennelles. Ainsi les cochons peuvent dormir dans les lits de l'ancienne maison des Jones. En fait, seuls les chiens et la chatte ont voté contre. occuper des animaux de la ferme Or ceux ci sont négligents et les animaux qui n ont rien à manger s échappent en quête de nourriture' 'Etude des personnages dans La ferme des animaux May 1st, 2020 - La Ferme des Animaux Gee Orwell personnages principaux Les cochons de la ferme des animaux Sage L’Ancien Old Major est le cochon le plus 5 / 13 collection de personnages de dessins animés isolés sur fond blanc. Les animaux, victorieux, décident d’appeler cette bataille mémorable du nom de la "Bataille de l'étable". Autoproclamé président, Napoléon supervise le travail des animaux et la reconstruction du moulin. Par chance, la révolution a lieu plus tôt et plus facilement qu'espéré : un soir, Mr Jones rentre saoul du bar de la ville et va se coucher directement sans nourrir les bêtes. Boule de Neige (Snowball) est le second de Napoléon. Choisissez des couleurs … Les années passent ; si la ferme est devenue riche et prospère grâce aux échanges entre les animaux et les humains, seuls les dirigeants devenus des porcs bien gras en profitent réellement: les autres survivent et continuent une vie de labeur, sans hommes, certes, mais toujours aussi dure et éprouvante. Douce demande alors à Benjamin, plus taciturne que jamais et ayant comme opinion que les déboires et autres sont les lois inviolables et inaltérables de la vie, de lui lire les commandements inscrits sur le mur, mais il lui répond qu'il n'en reste plus qu'un seul : « Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres. Tous les personnages en réalité peuvent être assimilés àdes personnalités marquantes de l’histoire de l’Union soviétique dont ils sontinspirés. Le personnage de Boule de Neige s’inspire de Trotsky. Présentation des personnages. Mais le livre peut-être également lu comme une fable sur les dangers inhérents à toute processus révolutionnaire. Minimus est un cochon qui rédige des poèmes à la gloire de Napoléon. En 2017, une information, publiée par plusieurs sites spécialisés sur les jeux vidéo, annonce qu'une équipe de développeurs travaille sur l'adaptation en jeu vidéo du roman. Beaucoup d'animaux sont des bêtes achetées et plus personne ne se souvient des événements succédant à la révolte. La Ferme des animaux (titre original : Animal Farm. En 1972, le bibliothécaire britannique Ian Angus (en), spécialiste des œuvres de George Orwell a retrouvé le manuscrit de cette préface, intitulée « The Freedom of the Press » et Bernard Crick l'a publiée dans le The Times Literary Supplement du 15 septembre 1972, avec une introduction intitulée « How the essay came to be written »[5]. Napoléon, catégoriquement opposé à ce projet qu'il juge inutile, tente de rallier les animaux à sa cause face à son adversaire Boule de Neige, en scandant le slogan : « Votez pour Napoléon et la mangeoire sera pleine ! Brille-Babil explique que cela est nécessaire pour garder leur aptitudes intellectuelles, et ne pas faillir à leurs devoirs - sous peine, selon lui, du retour de Jones. Tous trois élaborent et proposent un système politique qui régira désormais la vie de la ferme, l'« animalisme », néologisme à usage historique. Les rats sont acceptés comme « camarades » à une écrasante majorité. La lutte pour la direction de la ferme entre Napoléon et Boule de Neige rappelle celle entre Staline et Trotski après la mort de Lénine. Identifiez les personnages principaux de la Ferme des animaux et tapez leurs noms dans les zones de titre sur le côté gauche du graphique. ». Bernard Crick l'a publiée dans l'édition italienne de La fattoria degli animali précédée d'une « Introduzione all'introduzione que Orwell soppresse alla Animal Farm », Arnoldo Mondadori Editore, collection « Oscar » 102, 1973[6]. Découpé en dix chapitres, il décrit une ferme dans laquelle les animaux se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes. L'annulation de toutes les autres réunions et autres débats fait comprendre que, désormais, toute question sera débattue uniquement par un comité de cochons, la construction du moulin était la première question traitée. Orwell y critique notamment le culte de la personnalité du chef, la modification du passé par l'histoire officielle, l'endoctrinement et la manipulation idéologique des masses. Des commissions créées par Boule de Neige permettent d'éduquer les animaux, bien que cela se révèle difficile. Enfin les moutons ruinent toute discussion en bêlant "Quatre pattes oui ! Les événements et les personnages de La Ferme des animaux sont inspirés de l'histoire de l'Union soviétique. Mais l'égalité et la paix qu'ils prônaient au départ se transforment progressivement en régime autoritaire. Après cet épisode, les animaux sont déçus mais soumis. Ceux-ci sont dès lors modifiés en ce sens : la consommation d'alcool n'est plus interdite, elle doit juste être effectuée sans excès. Sage L’Ancien (Old Major) est le cochon le plus âgé de la ferme. Les animaux découvrent que leur moulin, construit sous la « direction éclairée » de Napoléon, a été complètement détruit par les intempéries. Les réunions du dimanche sont désormais ritualisées : les animaux doivent saluer le drapeau, puis défiler devant le crâne exposé de Sage l'Ancien. Un dictateur émerge, chasse son principal rival, puis exécute les « traîtres » pour asseoir son pouvoir de plus en plus hégémonique. De toute façon, pour Napoléon, le fuyard Boule de Neige devient le responsable de tous les maux de la ferme. Le manque de nourriture provoque la colère des animaux : dans un moment de fureur, ils attaquent Jones et ses ouvriers agricoles, et parviennent à chasser tous les humains de la ferme. ». Aucun animal ne boira d'alcool à l'excès ; Napoléon décide tout de même de livrer des œufs aux humains en échange de provisions. Découpé en dix chapitres, il décrit une ferme dans laquelle les animaux se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes. Observant cette dispute à travers la fenêtre de la maison, les autres animaux de la ferme s'aperçoivent qu'ils sont eux-mêmes devenus incapables de distinguer les cochons des humains. Le 4ème commandement a été modifié : les animaux ne doivent pas dormir dans des lits avec des draps. Il en profite pour encenser Napoléon qui a fait preuve de tactique (comme son homonyme humain) en paraissant hostile au moulin pour se débarrasser de Boule de Neige. La Ferme des animaux George Orwell. La modification des commandements est révélée par un événement que les animaux ne comprennent pas, hormis Benjamin qui garde le silence: après un énorme fracas à minuit au clair de lune, Brille-Babil est retrouvé inconscient devant les commandements, avec à ses côtés une échelle brisée en deux et un pot de peinture blanche renversée. La bataille est rude, de nombreux animaux sont tués ou blessés mais les cochons, Napoléon en tête, fêtent la victoire et décident de boire de l'alcool - pourtant interdit par les sept commandements. Les animaux étaient prêts, un seul d’entre eux est mort. Étude des personnages (6 pages) Présentation des hommes (Mr Jones, Frederick et Pilkington), des cochons (Sage l’Ancien, Napoléon, Boule de Neige et Brille-Babil), des chiens, des moutons, du cheval Malabar ainsi que du corbeau Moïse. L’exil de Boule-de-neige est une allusion à l’éviction de, Les exécutions des animaux considérés comme des traîtres et qui avouent des faits probablement inventés correspondent aux grands procès de Moscou de 1929 et. Sage l’Ancien : il ne peut pas representer Lenine (hypothese parfois avancee) : la figure est trop positive et Sage l’Ancien ne gouverne pas. George Orwell, La ferme des animaux. Le cheval Malabar, blessé lors de la dernière bataille contre les humains, souhaite pourtant participer à la reconstruction du moulin. Il rêve d’un monde où les animaux seraient libérés de leur condition d’esclaves. Pendant ce temps, la vie des autres animaux ne s'améliore pas, tandis que les cochons et les chiens jouissent de nombreux privilèges : ils reçoivent de plus grosses rations de nourriture, ils peuvent se lever plus tard et ne participent pas aux corvées et aux tâches les plus dures, les missions de ces deux espèces se limitant à la supervision de la ferme pour les cochons et à la surveillance des autres animaux pour les chiens. Un homme qui assistait le fermier Jones est également blessé, mais il parvient à s'échapper de la ferme. Inscrivez-vous pour trouver des essaia sur Présentation des personnages > Les années passent et l'ouvrage s'achève sur un constat amer pour les autres animaux asservis ː plus rien ne semble distinguer les cochons de leurs anciens maîtres. Ce personnage est inspiré du poète russe Maïakowski. Storyboard That un Storyboard That caractère pour représenter chacun des personnages littéraires. Il n’y a donc pas de Lenine dans ce livre. Les personnages de La Ferme des animaux: Chacun des personnages de la fable renvoie à une personnalité réelle. Le personnage de Sage L’Ancien symbolise l’idéal communiste de Karl Marx et de Lénine, avant que celui-ci ne soit corrompu par des dirigeants sans scrupules. » Mais le charisme de Boule de neige a raison du caractère rude de son adversaire. Napoléon perd la raison. Avant de mourir, il appelle les animaux … L'éditeur Fredric Warburg, en dépit de la pression exercée par son entourage et des agents du ministère de l'Information, le publie en août 1945[35]. Jaloux, Napoléon décide alors de lancer aux trousses de Boule de neige les chiens qu'il a élevés en cachette, et qui sont devenus de féroces molosses. Il rêve d’un monde où les animaux seraient libérés de leur condition d’esclaves. Un beau jour, ils finissent par se déplacer juchés sur leurs deux pattes arrières à l'instar des humains. Les neuf chiens sont aux ordres de Napoléon. La ferme des animaux. Sage l'Ancien décrit alors leur sort : les animaux mènent une vie laborieuse, courte et tragique, sans qu'il s'agisse d'une loi de la nature. Cet épisode fait 9 mortes chez les poules, et une autre cause de leur décès est invoquée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Napoléon, qui joue de plus en plus de son image de stratège et d'animal vénérable et vénéré, du moins par ses amis porcs et sa garde canine, entre en relation commerciale avec les fermes voisines pourtant tenues par des humains, en établissant des contacts basés sur les échanges commerciaux. Une récompense est même promise à qui ramènera Boule de Neige. Il maltraitait et négligeait les animaux, oubliant même de les nourrir. Le rationnement imposé augmente leurs difficultés, mais ils s'efforcent de faire bonne figure devant les humains qui, de loin, continuent à les observer. Christophe Cassiau-Haurie, Robert Furlong, Hungarian Journal of English and American Studies, la réaction des Blancs et à l'intervention internationale face aux bolcheviks en 1918, Site time.com, page All-Time100 Novels, numéro 4, http://tortillapolis.com/critique-roman-la-ferme-des-animaux-george-orwell-1945/, Site étudier.com, page sur la ferme des animaux, Site The New Republic, page In 1946, The New Republic Panned George Orwell's 'Animal Farm', Site écran large, article "Après Mowgli, Netflix achète aussi le Animal Farm d'Andy Serkis", Site lyricsfeast.com, traduction Animal in a man, Site la grosse radio, page sur l'album Every Trick In The Book, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=La_Ferme_des_animaux&oldid=177740789, Œuvre littéraire se déroulant au Royaume-Uni, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Littérature britannique/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Les cochons de la ferme des animaux : Sage L’Ancien (Old Major) est le cochon le plus âgé de la ferme. Il travaille d’abord pour le fermier, puis pour Napoléon. Elle représente ceux qui ont choisi de quitter le pays lors de la révolution. Trois autres chevaux sont brièvement mentionnés. Napoléon s’est peu à peu constitué une garde. Malabar est emmené par un fourgon, mais l'âne Benjamin s'aperçoit qu'on emporte le cheval Malabar chez l’équarrisseur. Chapitre 4 : Les hommes tentent de reprendre la ferme car l’hymne et les exploits des animaux de Jones se répandent et commencent à semer le trouble dans les autres fermes. Ils utilisent leur intelligence supérieure pour manipuler les craintes et modifier le passé à leur avantage. Cependant, il représente bien Orwell lui-même. Il est de plus en plus difficile de s’adresser à lui. Comme l'indique cet extrait situé en tout début du premier chapitre[8], ce roman commence par un rêve dont le contenu évoque la prise en charge de leur destin par les animaux eux-mêmes ː animés par les idéaux d'un vieux cochon dénommé Sage l'Ancien, ils décident de se révolter contre leur maître, M. Jones, dans l’espoir de mener une vie autonome dans l’égalité, l’entraide et la paix pour tous. Ils prêchent les autres animaux qui se convertissent à tour de rôle. Tags: Brille-Babil joue le rôle du porte-parole de Napoléon. Il symbolise Staline, dont il partage les traits de caractère. La ferme est passée sous le contrôle des animaux. Les moutons de la ferme, manipulés par Brille-Babil qui les avait isolés pendant une semaine, reprennent un des commandements, transformés au seul profit des porcs "Quatre pattes bon !, Deux pattes mieux !". C'est la seule fois où Benjamin prend position : il ameute tous les animaux pour sauver Malabar en tentant d'arrêter le fourgon - trop tard, Malabar n'a plus la force de s'échapper et les chevaux du fourgon ne réagissent pas à l'appel "Camarades, ne menez pas votre propre frère à la mort !". par George Orwell. Les idéaux sont très vite dénaturés, les principes généreux insensiblement dévoyés. Il emploie tour à tour la persuasion ou l’intimidation pour rallier tous les animaux à la cause de leur chef. Résumé. Elle est dès lors gérée dans le respect des sept commandements qui prônent le pacifisme tout en définissant les spécificités des animaux, présentées comme une richesse. Copyright © 2020 - « Sous la forme d'une allégorie George Orwell dénonce avec force et de manière à peine voilée les dérives du régime instauré par Staline en Union soviétique. Lors d'une journée où ils ne sont pas une seule fois nourris, les animaux entrent dans une profonde colère et attaquent M. Jones et ses ouvriers agricoles puis les chassent de la ferme, qui leur appartient désormais entièrement et qu'ils renomment "Ferme des animaux". La révolte animale qui parvient à chasser le fermier Jones et sa famille et donne le pouvoir aux bêtes rappelle la révolution russe de 1917 qui chassa le tsar, L'hymne « Bêtes d’Angleterre » correspond à. Mais les conditions de travail des animaux sont précaires : rations de nourriture bien menues, repos tout juste compensateur, pas de jours fériés ni de repos dominical, même pas de syndicat de vaches laitières ou de canards au col vert. Deux pattes, non! George Orwell, est un écrivain et journaliste britannique. Les animaux de la ferme du Manoir, exploités par les hommes, décident de se révolter suite au discours du cochon Sage l'Ancien, doyen de l'exploitation. Benjamin is essentially selfish, representing a view of human nature that is apolitical and thus can hardly be the voice of Orwell within the book, as some readers hold. 1) L’histoire se passe dans une ferme appelée la Ferme du Manoir, à l’époque contemporaine. par George Orwell. Pourtant la jument Douce, nostalgique, tente de chanter leur hymne révolutionnaire "Bêtes d'Angleterre" : Napoléon leur fait comprendre que ce chant n'est plus d'actualité, la révolution étant terminée - le chant est immédiatement interdit. Le porc Brille-Babil affirme, sans le prouver, être en possession de documents secrets, selon lesquels Boule de Neige serait l'agent du fermier Jones depuis le début, voire bien avant la révolte - mais il se heurte au scepticisme affirmé de Malabar, qui se range cependant sous l'aile de Napoléon, le soutenant. Les chiens et le chat se jettent sur eux et Sage l'Ancien fait alors voter l'assemblée pour décider si, oui ou non, les rats, ainsi que les autres animaux sauvages, sont des ennemis. Dès lors, le vieux Sage exhorte tous les animaux à se soulever contre le fermier, M. Jones, l'unique source de tous leurs problèmes. La Ferme des animaux est une violente critique du communisme, ou plutôt du stalinisme, qui a perverti les idées d'origine de Karl Marx et Lénine. Une très forte tempête s'abat sur la ferme. M. Frederick et M. Pilkington sont les propriétaires de deux fermes voisines. Trois jours après seulement, Sage l’Ancien s’éteignit, laissant derrière lui les braises de la révolte qui seront alimentées par trois autres cochons, Napoléon, Boule de Neige et Brille-Babil. Pourtant, Boule de Neige n’a commis d’autre crime que celui de contrarier Napoléon. Un jour, les animaux de la ferme du Manoir, profitant de la négligence du propriétaire, sont convoqués dans la grange par Sage l'Ancien, le plus vieux cochon de la ferme. Ils ne s'assoient plus et Napoléon se place sur une estrade, face à eux. Ils sont achetés par la ferme à la fin du roman et bien qu'ils soient de bons compagnons, ils sont bornés et ne savent pas lire. • Sage l'Ancien (dans la traduction Queval, Old Major en anglais) – Un verrat âgé (de race Middle White (en)) qui suscite la rébellion. Mentions légales. La construction du moulin permet de justifier l'augmentation du travail et la baisse des rations alimentaires pour les deux ans à venir - sauf celles des cochons. Il s’est imposé comme un leader aussitôt la ferme débarrassée du joug des humains. Le texte du roman établit du début jusqu'à la fin, de par la volonté même de son auteur, un parallèle entre la révolution des animaux et la révolution russe et l'évolution de l'Union Soviétique avec la montée en puissance de Staline, devenu chef suprême de la nation après sa victoire contre l'Allemagne nazie[37]. Cependant, les sept commandements sont résumés par une maxime dans un souci de simplification : « Quatre pattes, oui ! Le drapeau de la ferme représentant un sabot et une corne qui rappelle la faucille et le marteau choisi par les révolutionnaires puis par l’Union soviétique. Napoléon réunit tous les animaux pour annoncer qu'il a vendu du bois au fermier Frederick, mais se rend vite compte que ce dernier l'a floué avec de faux billets, à la place du chèque proposé mais refusé par peur qu'il soit faux. Ils sont heureux, mangent à leur faim et parviennent à résoudre les problèmes qui se posent à eux, même si quelques animaux semblent être moins disposés à s'investir que d'autres : Lubie, la jument blanche, qui était plutôt contente de sa vie d'avant, et la chatte, sans oublier les cochons Boule de Neige et Napoléon qui perdent leur temps en longues discussions et sont souvent en situation de désaccord. « Bien sûr, j’ai conçu ce livre en premier lieu comme une satire de la révolution russe. Malabar et Boule de … ». La morale, selon moi, est que les révolutions n’engendrent une amélioration radicale que si les masses sont vigilantes et savent comment virer leurs chefs dès que ceux-ci ont fait leur boulot. « Quatre pattes, oui ! Les poules et les moutons sont des animaux stupides et entièrement soumis, qui représentent le peuple exploité et endoctriné. La Ferme des Animaux d’Orwell reprend les personnages et situations bien connus sous la forme d’un jeu, et dans le contexte de 2020. Enfin, afin d'éliminer toute contestation, Napoléon déclare que des traîtres se cachent parmi eux : il les dénonce, prépare un simulacre de procès et fait exécuter par les molosses les cochons qui avaient élevé la voix à sa prise de pouvoir, les poulets de la révolte et trois moutons. Boule de neige (Snowball) : de la même génération que Napoléon, il a l'esprit plus vif, et c'est l'intellectuel de la bande (il a des idées, il utilise tous les manuels de M. Jones pour améliorer la ferme), mais il est aussi courageux et se bat en première ligne lorsqu'il le faut. L'homme est pourtant l'espèce la plus faible de la nature terrestre, mais il a réussi à profiter des forces des autres sans rien fournir en échange. Cependant, les animaux de la ferme ne tardent pas à montrer qu'ils se portent bien. Napoléon et ses cochons révisent secrètement quelques commandements pour se débarrasser des accusations de violation de la loi, sans se soucier de la réaction des animaux, qui avec leur piètre mémoire, finissent par être convaincus par les cochons que les choses ont toujours été ainsi. Les autres animaux acceptent les explications sans rien demander. Mais Napoléon va se révéler être un véritable tyran, gourmand, corrompu et avide de pouvoir. Dans le cas des trotskistes s’ajoute une complication particulière : ils se sentent coupables de ce qui s’est passé en URSS depuis 1926 environ, et ils doivent faire l’hypothèse qu’une dégénérescence soudaine a eu lieu à partir de cette date. La ferme des animaux : grille de lecture [pic] Les personnages M. Jones : le tsar Nicolas II. Mais, dans mon esprit, il y avait une application plus large dans la mesure où je voulais montrer que cette sorte de révolution (une révolution violente menée comme une conspiration par des gens qui n’ont pas conscience d’être affamés de pouvoir) ne peut conduire qu’à un changement de maîtres. La Ferme des Animaux (George Orwell) : personnages principaux. Une de ses œuvres les plus connues est La Ferme des Animaux, écrite en 1945, juste après la seconde guerre mondiale. LA FERME DES ANIMAUX (1954) D’après le roman de George ORWELL SYNOPSIS A la Ferme du Manoir, règne Maître Jones, un tyran paresseux, alcoolique et violent. Avant de leur faire part de son rêve de la veille, Sage l'Ancien souhaite leur transmettre la sagesse qu'il a acquise avec les années. Cependant, trois jours plus tard, Brille-Babil, porte-parole de Napoléon, annonce aux animaux que Malabar est bel et bien mort à l'hôpital ; il décrit ses derniers instants avec force détails, tout en dénonçant la rumeur de l'abattoir comme fausse nouvelle. Une dystopie qui fait réfléchir sur le pouvoir. Mais, très vite, certaines prérogatives apparaissent, améliorant les conditions de vie des cochons au détriment des autres animaux et menaçant l'harmonie de la ferme… « La ferme des animaux », est une fable politique publiée en 1945 et qui s'est depuis élevée au rang de classique de la littérature.