Certains d’entre eux déplorent le fait que les agents de l’ordre les assimilent à des bandits ce qui leur donne le droit de les bousculer avec fracas, pour les obliger à vider les lieux. Les églises ont cadenassé leurs portes. Les gouvernants ne se rendent-ils pas compte du danger social que constituent les enfants abandonnés ? Port-au-Prince, capitale-marché Sur la chaussée, dans les rues, le marché se développe partout à Port-au-Prince. Christopher DARIUS, 10 ans, dit se rappeler avoir eu une relation sexuelle avec une fillette dont il oublie le nom et le visage. J’ai lu et j’accepte les conditions générales d’utilisation. Des petites habitudes qui se transforment en vices, caractérisent leurs comportements et expliquent souvent leur refus de renoncer à la MARIJUANA et autres stupéfiants. Delmas, Haiti, HT6120 A 5 heures du matin, alors que le soleil ne s’est pas encore levé, les rues de Port au Prince sont déjà débordantes d’activités et les embouteillages commencent. Sous l’initiative de l’ensemble des organisations politiques de l’opposition, plusieurs dizaines de citoyens dont des militants ont défilé dans les rues de Port-Au-Prince le 7 avril 2021 dans l’optique principale de faire sept fois le tour du Palais national. Haïti standard, le 5 février 2021.- Le groupe formé de policiers et d’anciens policiers dénommé Fantôme 509 « sillonne » actuellement (5:30 p.m) les rues de Port-au-Prince et ses environs, a-t-on appris à la rédaction de Haïti standard. Le phénomène, qui ne fait que gagner du terrain, semble, jusqu’ici, échapper au contrôle des forces de … La présence des quelques 3000 enfants laissés à eux-mêmes, dans les rues de Port-au-Prince, est une preuve indiscutable de la faiblesse de l’État, et des organismes évoluant dans ce domaine, à y apporter une solution durable pouvant redonner espoir à cette catégorie, délaissée, démunie et désespérée. Ils travaillaient parallèlement pour des particuliers chez lesquels ils collectaient les ordures pour aller les déverser dans les rues. Les élèves des lycées Horatius Laventure, Jean-marie Vincent, Georges Antoine Izmery ont longé la route de Delmas pour se rendre à Pétion-ville. En outre, des vêtements, de l’assistance psychosociale et l’éducation au niveau primaire, devraient s’inscrire dans la liste des priorités du Ministère des Affaires sociales, qui ne parvient pas à accomplir sa mission. Ces derniers veulent retrouver les corps des policiers tués le vendredi 12 mars à Village de Dieu. Haïti standard, le 5 février 2021.- Le groupe formé de policiers et d’anciens policiers dénommé Fantôme 509 « sillonne » actuellement (5:30 p.m) les rues de Port-au-Prince et ses environs, a-t-on appris à la rédaction de Haïti standard. Des dizaines d'élèves des lycées Alexandre Pétion et Toussaint Louverture ont gagné les rues ce lundi 12 avril 2021 pour exiger la présence des enseignants dans les salles de classe. Les policiers de Fantom 509 sont à nouveau dans les rues de la Port-au-Prince. Rezo Nòdwès - 14 septembre 2020. À Delmas, les habitants ont bloqué plusieurs axes routiers comme Delmas 18, 29, 32, 40B, et 95. Après les pluies qui se sont abattues, dans la soirée du 21 mars 2021, sur Port-au-Prince et ses environs, plusieurs rues de la Capitale d’Haïti se sont réveillées sous le poids des alluvions et des détritus. Téls: (509) 28.16.01.01, 25.16.69.27 Email: alterpresse@medialternatif.org, Site concu et réalisé par AtelierWeb du Groupe Médialternatif - © Tous droits reservés - 2001, Solidarité Active | Repères éthiques   |  Code de publication (à l'intention de toute Contribiteur Trice)   |  Recevoir nos infos par e-mail: cliquez ici pour vous inscrire. La région ne servait donc alors qu'à la chasse. Une journée dans la vie d’un enfant de rue à Port-au-Prince Mackenley JOSEPH, un garçon de 5 ans, est orphelin de père, raconte-t-il, sans pouvoir donner des informations crédibles à propos de sa mère. Ainsi, au lieu d’augmenter les chances des démunis, tels que les enfants de rues, d’avoir accès à l’éducation, l’expérience du PSUGO a plutôt été « une des plus grandes arnaques de l’Histoire de l’éducation en Haïti », selon le professeur Charles Tardieu, ancien ministre de l’éducation (1990). Tweet. Le Facteur Haïti (FH) Des dizaines d'élèves des lycées Alexandre Pétion et Toussaint Louverture ont gagné les rues ce lundi 12 avril 2021 pour exiger la présence des enseignants dans les salles de classe. Le soir venu, on partage le butin de la journée, on s’entraide et ainsi on gère nos quotidiens », raconte, de son coté, Amanda CÉLESTIN, cachant son visage. C’est là qu’il subsiste jour après jour, mendiant devant les supermarchés, saisissant toutes occasions susceptibles de lui faire gagner quelques sous ou des restes de nourriture. Le pire, se plaint Amanda, une jeune de 15 ans, c’est qu’après une bastonnade par un policier, il n’existe aucun recours. Dans une série d’articles publiés en ligne, il assimile l’opération à « une violation des plus iniques des droits fondamentaux des écoliers, de leurs parents (…) et à une entreprise de déstructuration profonde du système éducatif ». la poduction de déchets ménages pa habitant pa jou pa zone d’habitats obsevée, dont la moyenne a atteint respectivement 0,80 ; 0,75 et 0,5 kg/hab./j pou les tois zones d’habitats, haut, moyen et bas standing de la ville de Port-au-Prince. Mon copain et moi, nous mendions. Les rues de Port-au-Prince sont toujours très peu fréquentées alors que les principaux axes routiers ne sont pas barricadés. Étonnant. Manifestation des médecins dans les rues de Port-au-Prince contre le kidnapping/ Un cri à la révolte lancé. A l’issue de la journée, l’un et l’autre chercheront un coin de trottoir où s’étendre ou quelque corridor pour passer la nuit, vulnérables à tous risques et dangers. Même cas de figure au carrefour des rues St Honoré et Oswald Durand, non loin de la Faculté de Droit de Port-au-Prince. By. J’achetais du pain chez un boulanger de la Grand ’Rue que je colportais sous les galeries. 0. Les ravisseurs réclament un million de dollars de rançon, a-t-il précisé. « Si Port-au-Prince croulait sous les déchets, c’était parce que les employés du SMCRS (Service métropolitain de collecte de résidus solides) remplissaient les rues de déchets, révèle le maire. Haïti standard, le 21 février 2021.- Port-au-Prince a été une fois de plus, ce 21 février 2021, le théâtre d’une manifestation pour continuer de réclamer le départ du Président de la République Jovenel Moïse dont le mandat constitutionnel est, selon l’opposition, arrivé à terme depuis le 7 février dernier. Certains ont dû laisser leurs foyers dès leur plus jeune âge, en raison, entre autres, de la pauvreté extrême, de la maltraitance ou encore à cause de la mort d’un parent. Les textes d'AlterPresse peuvent être reproduits, en tout ou en partie, gratuitement, à condition d'indiquer clairement la source, avec lien actif vers notre site. Les enfants de rue souffrent physiquement, mais aussi dans leur âme. B.P.19211 « J’avais commencé mon commerce avec seulement deux gourdes. Les difficultés des enfants de rue à se prendre en charge en assurant leur survie, semblent résulter de problèmes rencontrés à l’intérieur et hors des institutions. À la fin du XV siècle, la région était sous le contrôle d'un dirigeant amérindien, Bohéchio, qui, tout comme ses prédécesseurs, craignait que s'installer près du littoral invitât d'autres tribus — surtout les Caraïbes — à venir les attaquer. Elle les enferme encore plus dans un univers violent, sans règle, sans contrainte, sans interdit. Ils sont souvent déshumanisés et cherchent leur réconfort dans l’alcool et certaines drogues, telles que le « BUZZ » ou la « MARIJUANA », ainsi que d’autres substances pouvant leur permettre de mobiliser plus de force et d’énergie afin de faire face à la cruelle réalité de la rue. Le Ministère de l’Éducation Nationale, sous la présidence de M. Joseph Michel MARTELLY, a initié le Programme de Scolarisation Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO) qui visait à faciliter l’accès à l’éducation à toutes les couches de la société, en particulier les enfants de rues. Avant l'arrivée de Christophe Colomb, la région qui comprend aujourd'hui Port-au-Prince n'était le site d'aucune habitation permanente. Des écoliers continuent leurs protestations ce mercredi 9 septembre dans plusieurs rues de Port-au-Prince. Éducation obligatoire, un rêve impossible ? Ce matin, je me suis fraichement réveillé, et déjà, je me suis senti comme un corps brûlé d’un époustouflant désir de voir le regard si blafard du dehors. Dans le cas de la reproduction sur un support autre qu'Internet, la mention de l'adresse d'AlterPresse (www.alterpresse.org) est exigée. Ceux qui n'ont pas pris part à la manifestation étaient restés dans les environs de l'école comme on l'a observé sur la place Sainte-Anne, à la rue Saint-Honoré près du lycée Toussaint. Des passants vont et viennent dans la cacophonie créée par la musique issue de chaque petit restaurant de la place. C’est la mi-journée. La situation de ces enfants fait d’eux un danger évident, bien réel, qui n’est malheureusement pas un souci pour les décideurs. La tranquillité de la rue m’a attiré dans ses pièges. Share 0. Ils réclament la présence des professeurs dans les salles de classe et exigent le départ du Président Jovenel MOÏSE. by Stéphane Sanon 01/17/2021 01/17/2021 0 249. La vulnérabilité des plus faibles s’est accrue. A Port-au-Prince, des enfants naissent, grandissent et deviennent adultes dans les rues, sans avoir jamais connu un foyer. Trois routes y mènent depuis Port-au-Prince. Haïti standard, le 15 mars 2021.- À part quelques rares incidents mineurs enregistrés sur le parcours de la manifestation des « policiers » du groupe Fantôme 509, ces derniers ont réussi à faire passer leurs revendications à travers les rues de Port-au-Prince et ses environs. Ces efforts sont loin de suffire parce qu’il y a d’autres raisons qui expliquent pourquoi Port-au-Prince est toujours sale. Les enfants des rues sont parmi les plus vulnérables à l’infection par les Maladies Sexuellement Transmissibles (MST) / VIH / SIDA : 7% des garçons et 18% des filles sont séropositives, selon les chiffres de l’UNICEF, qui estime que jusqu’à 70% des filles ont été sexuellement exploitées. Delmas 51 # 6 Il se fait accompagner de son ami et protecteur Paul STEEVEN qui, lui, a laissé le domicile de ses parents, pour fuir, dit-il, les mauvais traitements infligés par sa belle-mère. Pour les enfants de rue, la police, un cauchemar. Twitter. La colère des opposants au président haïtien Jovenel Moïse a retenti dans les rues de Port-au-Prince. En effet, ce vendredi 22 janvier 2021, les membres de la coalition armée dénommée G9 An Fanmi et alliés ont pris la tête de deux (2) branches de manifestation contre l'insécurité et le kidnapping à Port-au-Prince.